Quatrième session JdR : chapitre 1, partie 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quatrième session JdR : chapitre 1, partie 11

Message par Faërue Tabris le Lun 5 Juin - 15:28

Chapitre 1 : Buried alive

Première partie : coincés dans les Tréfonds

Une mage affectée là en guise de punition pour avoir failli à la mission donnée par le grand enchanteur Irving, une voleuse attirée par sa curiosité envers la Garde des Ombres, une marchande venue conclure un marché et son garde du corps fraîchement engagé... voilà la bande de joyeux lurons qui se retrouva dans le campement de la Garde des Ombres à Ostagar dans une période on ne peut plus mal choisie.

Pour certains d'entre eux, ce fut de curieuses retrouvailles, sans doute le fait du Créateur ou du facétieux Fen'Harel... toujours est-il que nos aventuriers se retrouvèrent enrôlés dans une bataille qui n'était pas la leur mais à laquelle ils ne pouvaient échapper, la horde des engeances fondant déjà sur Ostagar.

Ils discutèrent un moment avec les gardes : Duncan, le commandeur de la Garde des Ombres à Férelden ainsi que deux compagnons maussades noyant leur aversion d'une conversation civilisée dans l'alcool et un jeune elfe à l'air passablement choqué qui s'avérait être la dernière recrue en date. Ils apprirent l'existence et le nom de plusieurs autres gardes en faction dans le camp mais n'eurent pas le loisir d'aller leur parler à tous. Quelques potins concernant la mésentente entre le roi Cailan et son conseiller Loghain.

Les aventuriers se séparèrent pour la nuit avec pour consigne de se rendre à la tour de guet à l'aube.

Le groupe fut envoyé en renfort à la tour de guet afin de consolider leurs défenses et permettre à l'envoyé de la Garde des Ombres d'allumer le fanal sans anicroche lorsqu'il recevrait le signal de son commandeur.

Le capitaine Sandre, une femme robuste de la trentaine d'années, les affecta à la défense d'une pièce du rez-de-chaussée avant de rejoindre les étages.

Le temps s'écoula lentement dans la tour, et le bruit de la bataille faisant rage à l'extérieur ne fit qu'amplifier le sentiment croissant de malaise qui s'emparait du groupe. Bientôt, plusieurs d'entre eux entendirent des grattements et des raclements sous leurs pieds.
Derrière ces bruits incongrus, les aventuriers purent bientôt discerner des coups de pioche dans la pierre. Lorsque les bruits se turent, ce ne fut que pour laisser place à une violente explosion sous leurs pieds et à une déferlante d'engeance venue des Tréfonds qui les précipita dans les entrailles de Thédas.

Le gros des troupes immondes passa devant -et sur- eux sans les voir et pratiquement toute la horde rejoignit ainsi la surface pour prendre à revers les troupes féreldiennes défendant Ostagar. Les cris d'horreur et d'agonie des hommes et des femmes ainsi pris par surprise parvinrent dans un chaos de sons étouffés jusqu'aux oreilles des aventuriers tombés dans le gouffre béant creusé par les engeances qu'un éboulement avait refermé derrière eux peu de temps après.

Ces derniers durent se frayer un chemin dans les Tréfonds dans l'espoir de trouver une autre sortie. Pendant plusieurs heures, ou plusieurs jours -il est difficile de juger du temps qui s'écoule dans les Tréfonds pour quelqu'un n'y étant pas habitué-, ils errèrent dans un labyrinthe d'anciennes routes naines et d'éboulis, forcés de combattre des araignées géantes ayant élu domicile à ces profondeurs, mais également des engeances tire-au-flan ou retardataires et des fratries de dragonneaux, dont la race aurait du être depuis longtemps éteinte.
Pour avancer, ils durent résoudre plusieurs énigmes naines, qui sommes toutes leur parurent finalement assez simples, mais également survivre aux divers pièges posés de-ci de-là par les anciens résidents de ce qui s'avéra être un thaig abandonné.

Arrivés au coeur du thaig, le groupe vint en aide à une naine, seule et blessée, qui était en proie à une bande de dragonneaux bien décidée à la transformer en steak. Parvenant à sauver la jeune femme, ils apprirent qu'elle se dénommait Ulla et qu'elle était une paria originaire d'Orzammar jetée là par la garde d'un des Dashyr pour y mourir dans le déshonneur et l'anonymat.

Après un repose autant mérité que nécessaire, les aventuriers reprirent la route en compagnie d'Ulla dans l'espoir de rejoindre la surface.

Alors qu'ils étaient presque parvenus à leurs fins, ils durent affronter un nouveau groupe d'engeances dans ce qui semblait être une ancienne forge naine. Là, ils durent affronter un terrible ogre, engeance féroce, brutale et gigantesque. Ce ne fut qu'au fruit d'un effort commun qu'ils parvinrent à vaincre la bête et purent emprunter un dernier tunnel pentu semblant mener loin des Tréfonds.

Et de fait, le tunnel leur permit de rejoindre la surface, loin du champs de bataille d'Ostagar. Cependant, les terres marécageuses qu'ils foulèrent des pieds leur était inconnue... Ulla leur indiqua néanmoins qu'ils se trouvaient loin au sud-ouest d'Orzammar et probablement au sud d'Ostagar. Par déduction, ils se trouvaient donc probablement perdus au milieu des terres sauvages de Korcari, patrie des guerriers Chasinds et berceau des contes de sorcières maléfiques...

Faërue Tabris
Commandeur de la Garde
Commandeur de la Garde

Messages : 22
Date d'inscription : 31/03/2017

Phylactère
Prénom: Faërue
Nom: Tabris
Race: Elfe

Voir le profil de l'utilisateur http://diamond-lass.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum